Le labyrinthe du moi dans Weeds d’Edith Summers Kelley - Université de Pau et des Pays de l'Adour Access content directly
Journal Articles Résonances, Revue bilingue français-anglais et pluridisciplinaire sur les femmes. Year : 2012

Le labyrinthe du moi dans Weeds d’Edith Summers Kelley

Gisèle Sigal

Abstract

At first sight, Weeds (1923) by Edith Summers Kelley (1884-1956) portrays the misfortunes of Judith Pippinger Blackford, a poor sharecropper’s wife in rural Kentucky - tobacco setting - at the turn of the twentieth century. Stratagems are used by the writer to secretly turn her novel into a plea for the control and mastery of one’s own life as a woman and as a mother. Indeed, such a subversive theory truly hides its game beneath the seemingly straightforwardness of the novel.
Weeds (1923) d’Edith Summers Kelley (1884-1956) présente en superficie une vie de labeur et d’infortune que subit l’héroïne Judith Pippinger Blackford dans le Kentucky rural des années 1900-1920 sur fond de culture de tabac. La romancière utilise de nombreux stratagèmes pour faire de son roman un plaidoyer pour le contrôle et la maitrise de sa propre vie de femme et de mère. Cette approche subversive pour l’époque cache bien son jeu sous l’apparente simplicité du roman.
Fichier principal
Vignette du fichier
Weeds_Secret GS.pdf (336.42 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02171653 , version 1 (31-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02171653 , version 1

Cite

Gisèle Sigal. Le labyrinthe du moi dans Weeds d’Edith Summers Kelley. Résonances, Revue bilingue français-anglais et pluridisciplinaire sur les femmes., 2012, Le secret, 13, pp.103-121. ⟨hal-02171653⟩

Collections

UNIV-PAU ALTER
27 View
20 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More